Atelier Arèla

Baïkal et guides

Comment aborder un tel voyage...?! Chacun sa façon... Comme je l'ai déjà dit, je ne veux pas trop voir d'images avant pour savourer la découverte, être neuve, la moins remplie possible... Je fais confiance aux personnes organisant ce voyage pour le choix des lieux et bien sûr aux Esprits. C'est une autre forme de choix... Cela ne signifie pas ne rien lire sur l'histoire, la culture...

Guide baikal mer sacree 1J'ai acheté un guide, un peu comme ça au ressenti, faut dire qu'il n'y en a pas des dizaines... Et c'est surtout le titre qui m'a attirée. Regardé quelques avis sur internet, ils étaient tous bons. Ravie en l'ouvrant d'y découvrir des contes et légendes ! Je n'ai lu que cela pour l'instant. Le reste, je le garde pour le voyage, le trajet Nice-Irkoutsk me laissera amplement le temps de lire les pages géographiques, historiques...​ C'est une fois acheté que j'ai lu les noms des auteurs sur la couverture : Philippe Guichardaz et Irina Muzika. Jean-Yves l'organisateur, avait parlé de la responsable de l'agence à Irkoutsk qui s'appelle Irina: Il s'agit bien de la même Irina !

En général, avec mon mari, nous emportons "le guide du routard"... Mais cette fois-ci... j'avoue avoir été un peu déçue : je les ai contacté spontanément (puisque voyageant avec leur exemplaire papier habituellement) pour leur demander si je pouvais parler de mon projet de carnet de voyage dans un forum ou autre endroit de leur site. Réponse : NON. Pourquoi ? parce qu'ils sont associés avec la plate-forme Ulule. j'ai bien expliqué que je n'étais sur aucune plate-forme, pas de concurrence, juste une artiste indépendante... Bon voilà, c'est comme ça aujourd'hui, ceux qui pour moi fonctionnaient différemment, alternativement, justement sans ce genre d'associations financières limitantes, hé bien, ça ne semble ne plus être le cas aujourd'hui... Peut-être changeront-ils d'avis ? 

Vendredi dernier, de passage rapide à Paris pour déménager notre fille, j'en ai profité pour rencontrer Brigitte, la responsable de l'agence en France, vraiment très sympa, dans la simplicité, ravie de cette rencontre ! J'en suis repartie avec en cadeau le guide du petit futé "Sibérie", un pour chacun du groupe ! Je n'avais pas prévu emporter un guide de ce genre mais j'ai donc dans les mains le petit futé "Sibérie". Il est sur la Sibérie entière donc peu de pages sur le Baïkal et je l'ai ouvert me disant que je ne lirai pas trop, juste pour voir... Alors Merci Brigitte pour ce Petit Futé "Sibérie" ! Même s'il n'y a pas beaucoup de pages, pour moi, c'est largement suffisant avant d'y être. Voici juste quelques extraits auxquels je suis particulièrement sensible: 2 citations dans le domaine public (découvrez le reste dans ce guide), et juste avant, les 2 premières lignes d'introduction que je me permets ici de reproduire en remerciant son auteur : << Les russes ne parlent pas du lac, ils le chantent. L'hymne du Baïkal - appelé Mer glorieuse, Baïkal sacré...>>.

Tchekhov : <<Ce n'est pas par hasard que les sibériens l'appellent la mer et non le lac. L'eau y est d'une transparence extraordinaire, on peut y voir comme à travers l'air. La couleur est d'un doux bleu turquoise, si agréable à l'oeil.>>

Raspoutine : << Le Baïkal devrait écraser l'homme par sa majesté et ses dimensions; tout y est vaste, libre et grandiose. Mais au contraire, il lui permet de s'élever. Au bord du Baïkal, on éprouve un sentiment de rare exaltation et de noblesse d'âme comme si on était marqué par l'empreinte de l'éternité et de la perfection, comme si on ressentait le souffle d'une présence toute-puissante et comme si on était pénétré par une parcelle du secret magique de tout ce qui est. On est marqué et élu, semble-t-il pour la seule raison qu'on se trouve sur cette rive, qu'on respire cet air et qu'on boit cette eau.>>

En fait avant la proposition de ce voyage avec Anyssia, je ne connaissais le Baïkal que de nom... Au moment de la décision de faire ce voyage, bien sûr ravie de découvrir le Baïkal, mais c'est vrai que j'y allais d'abord pour Anyssia. Au fil des jours, j'ai pris conscience de la chance que nous avons d'être accueillis dans ce Lieu exceptionnel sur Terre pour les Eléments et tous les règnes du vivant. Je me sens honorée de vivre ces rencontres et si heureuse de pouvoir vous les partager. Et si le Baïkal m'en donne l'autorisation, les aquarelles du carnet de voyage seront peintes avec son Eau. Puissez-vous en les découvrant, rencontrer vous aussi son Esprit Sacré !