dimanche 15 novembre 2015

Sur facebook, une amie :

<< Pas sûre d'aimer les drapeaux qui fleurissent... Je suis atteinte en temps qu'être humain...pas en temps que française... Un peu peur de ce certains mettent derrière leurs drapeaux...>>

Je ressens la même chose ...

J'aimerais que ce ne soit pas le cas mais je me sens dans mon corps + touchée parce que des personnes proches peuvent géographiquement être en danger.
Pas parce qu'ils sont français comme moi : mais parce que je les connais.
C'est humain... 
On n'éprouve pas les mêmes sentiments pour son enfant ou pour un inconnu, même si on est extrêmement triste pour les autres... Chacun est rassuré de ne pas voir ses proches sur la liste, laissant cette place à d'autres..
C'est humain...
Mais un inconnu français assassiné à Paris, pourquoi serions + touché que pour un étranger assassiné hors de France par les mêmes fous ?
Peut-être parce qu'on ressent le risque qu'on aurait pu être touché de façon proche, mais par pour la personne inconnue assassinée en elle-même...
C'est pour soi qu'on s'inquiète...

Alors aujourd'hui, je ne peux me placer sous un drapeau qui d'une part, est trop utilisé de façon déshumanisée par certains, et d'autre part, parce que là justement, c'est l'Humanité qui est visée via la France...
j'ai besoin de m'unir, de me relier sur qq chose d'universellement BON

Pinceau de Gaïa , Drapeau de la Terre...
Porter ce drapeau pour célébrer la Vie partout sur Terre, les vies chacune unique, prises par ces robots déshumanisés tuant et se tuant. 
Combien la conscience individuelle de notre singularité sur cette planète est essentielle, vitale pour espérer vivre en paix : niée, perdue, ils fabriquent et deviennent jusqu'à des bombes humaines...

"... 2 choses communes à tous : Etre en Vie sur la Terre et Etre Unique. Entre ces 2 choses, les groupes : tout ce qui fait la richesse et la diversité du monde mais aussi les divisions. Ce drapeau est pour unifier, relier sur ce qui est commun..."

Version francaise pinceau de gaia drapeau de la terre

 
Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau