Atelier Arèla

Qu'est-ce qu'un carnet de voyage ?

Bonjour !

Une amie m'a demandée de lui parler de ce projet et notamment " Mais un carnet de voyage, c'est quoi ? ". J'ai un peu abordé ce point dans le billet de ce blog le 11 février : Pourquoi un carnet de voyage ?

Mais pour ceux qui se posent quand même la question " C'est quoi un carnet de voyage ? " :

On pourrait dire que c'est un support qui présente un récit de voyage d'une façon plus plastique, plus créative que juste par écrit ( en général car il peut aussi n'être que écrit) : texte, note, image, dessin, peinture, collage, photo, pages qui se déplient, etc... Il peut ressembler à un journal de bord...ou pas ! Il peut être réalisé pendant le voyage, au retour, un peu les 2... il peut même être imaginaire ! Il peut être sous forme audio, vidéo, numérique également ! Mais dans mon cas, il s'agit d'un livre. En fait, je le vois comme la forme la plus libre parmi les livres !

Mais il ne s'agit pas que de la forme, : le carnet de voyage est à la fois l'objet et l'aventure, il permet de partager cette expérience humaine qu'est le voyage avec ceux qui ne l'ont pas vécu, il OUVRE à la rencontre, à la découverte, à l'émerveillement. 

FleursdudesertSahara

tunisien

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Dans mon projet, il y a le voyage dans notre espace-temps : au lac Baïkal. Et il y a le voyage hors espace-temps ce qu'on appelle aussi le temps du Rêve (chez les aborigène par exemple) avec le chamanisme.

Il y aura 2 carnets de voyage :

- celui que j'emmène pour y prendre des notes sous toutes ces formes différentes et dont vous pouvez voir la couverture sur le 1er billet de ce blog : le carnet ! et qui sera exposé au retour.

- celui qui sera créé au retour avec tous les matériaux collectés (donc ce qui sera dans le 1er carnet + ce que j'aurais trouvé ça et là ) + toutes les créations (dessins, peintures d'après photos, textes d'après notes et enregistrements audio...) réalisées au retour et mis en page numériquement avant d'être imprimé puis relié à la main et qui sera la contrepartie principale du financement participatif.