Atelier Arèla

QUOI ?

Objectif du financement participatif

L'objectif est la création d'un carnet de voyage au lac Baïkal en enseignement chamanique intitulé ROUTE BLANCHE par Arèla... 

La ROUTE BLANCHE, c'est la Voie du Chamanisme Sibérien comme on dit la Route Rouge pour les Nord-Amérindiens ou le Chemin du Coeur dans les Andes....).

Carnet de voyage

Qui dit Carnet de voyage "ROUTE BLANCHE Baïkal et Chamanisme" dit déjà, Carnet de voyage :

c'est un support présentant un récit de voyage de façon plus créative que juste par écrit : textes, notes, images, dessins, peintures, collages, photos, pages se dépliant, etc... il peut ressembler à un journal de bord... Il peut être réalisé pendant le voyage, au retour, un peu les 2... il peut même être imaginaire ! Audio, vidéo, numérique également ! Mais dans mon cas, il s'agit d'un livre. Je le vois comme la forme la plus libre parmi les livres !

Mais il ne s'agit pas que de la forme : le carnet de voyage est à la fois l'objet et l'aventure, il permet de partager cette expérience humaine qu'est le voyage avec ceux qui ne l'ont pas vécu, il OUVRE à la rencontre, à la découverte, à l'émerveillement.

Voyage au lac Baïkal

Qui dit Carnet de voyage "ROUTE BLANCHE Baïkal et Chamanisme" dit aussi voyage au lac BaÏkal :
Je précise parce qu'un carnet de voyage, ça peut aussi être imaginaire, rêvé, que du voyage chamanique... bref sans voyage quelque part sur Terre !
Bref ce carnet de voyage-là sera bien réalisé en voyageant au lac Baïkal et racontera des vécus que ne pourraient pas montrer des photos.

J'ai cherché et je n'ai pas trouvé de publication de carnet de voyage "dessiné" sur le Baïkal. Des photos, des livres écrits mais pas de carnet de voyage, si vous en connaissez, dites-moi !

chamanisme

Mon objectif est un carnet de voyage sensible, pas un reportage touristique :

Qui dit Carnet de voyage "ROUTE BLANCHE Baïkal et Chamanisme" dit encore Chamanisme : il racontera donc aussi et surtout l'enseignement chamanique vécu auprès de la chamane Anissia, elle non plus ne fait pas de tourisme.

Par Respect pour cet enseignement, pas de " voyeurisme occidental " comme dit mon amie Laetitia ! Avec la multitude de médias possibles dans un carnet de voyage, notamment l'image non photographique, cela me permettra de vous partager de façon reliée c'est à dire respectueuse, mon regard, mon expérience, ma perception de cette Nature Sauvage, de cet Enseignement, de ces Rencontres sans dénaturer la Magie.

J'ai cherché aussi, et je n'ai pas trouvé non plus, de publication de carnet de voyage "dessiné" sur le chamanisme. Des photos, des livres écrits mais pas de "carnet de voyage"... Bien sûr, ça ne veut pas dire que personne n'en a fait, mais ils l'ont alors gardé pour eux... Par ce carnet, je souhaite partager cette aventure avec vous !

Le carnet de voyage : la contrepartie principale

Dans cette campagne en financement participatif, ce carnet est la contrepartie principale dans sa totalité ou partiellement. Il y a bien sûr des contreparties pour tous les budgets : des reproductions, des originaux... et même un carnet collector !

Ce ne sera pas juste un carnet de voyage scanné puis imprimé et relié par des machines chez un imprimeur le moins cher possible... Il m'importe le Respect, l'Intention, l'Attention pour chaque donateur, chaque carnet, chaque matériau, chaque dessin, chaque peinture, chaque texte et bien sûr toutes les rencontres là-bas visibles et invisibles...

Ce carnet de voyage est prévu d'être réalisé en partie du 19 mai au 3 juin 2018 lors du voyage sur ce carnet créé spécifiquement (couverture cuir, pierre insérée, gravé et relié à la main) où je recueillerai croquis, dessins, aquarelles, notes, collages... et en partie au retour : créations notamment en grand format, textes ainsi que la mise en page d'au minimum 60 pages. La réalisation des grands formats nécessitant de nombreuses heures d'ouvrage, même s'ils seront redimensionnés pour la mise en page, je préfère annoncer 60 pages de qualité et qu'il y en ait + au final. (en fait 100 pages : NOTE POST-PROJET)

Une fois la mise en page terminée, la campagne de financement participatif prendra fin (hé oui ! pas de campagne sur une plateforme de crowdfunding mais en autonomie) et les impressions seront alors commandées chez un imprimeur respectueux de l'environnement. Ca coûte un peu + cher, c'est vrai, mais quelle serait ma démarche si je faisais imprimer au plus bas prix n'importe comment ?

Afin de personnaliser chaque carnet car chaque donateur est unique, je réaliserai chaque reliure de chaque carnet spécialement pour chaque donateur : plier les feuilles pour réaliser les doubles pages et les formats panoramiques, les découper chacune à bonne taille, créer les livrets puis les relier à la couverture. Pour la reliure, la première idée était la couture japonaise que j'aime énormément, mais cette reliure "mange" de la largeur des pages tout en faisant perdre de la force aux images en double-pages et panoramiques avec la coupure au centre. Bref... j'ai donc choisi de réaliser les reliures à la manière de mes grimoires et carnets en cuirChaque donateur pourra demander la couleur de fil qu'il désire pour sa reliure parmi les 5 couleurs des 5 éléments/mouvements/lumières pures... :

Bleu (pour l'Eau mais aussi Tengeri, le Grand Ciel Bleu Shaman des Shamans !)

Vert (pour le Bois et la Nature)

Rouge (pour le Feu et la Force)

Jaune (pour la Terre et la religion Bouddhiste)

Blanc (pour le Métal mais aussi et surtout la Route Blanche).

Chaque carnet ressemblera ainsi beaucoup au carnet avec lequel j'aurai voyagé et sera unique, personnalisé juste pour vous. 

Une fois les carnets reliés, ils seront tous signés et dédicacés à la main : chaque donateur devra donc bien indiquer à qui est adressé le carnet. Cette 1ère édition du carnet sera également numérotée par ordre de réception des dons (j'ai donc le plaisir d'annoncer à Greta qu'elle recevra le N°1 et à Murielle le N°2 !).